fbpx

Qu’est-ce qu’un audit SEO ?

Avoir une bonne visibilité sur internet est un enjeu majeur pour toutes les entreprises. Pour y parvenir, la mise en place d’une bonne stratégie de référencement est primordiale. Le but est de positionner votre site parmi les premières lignes des résultats des moteurs de recherche comme Google, Yahoo! et Bing. La réalisation d’un audit SEO est une nécessaire pour mettre en place une stratégie de référencement naturel efficace et ainsi atteindre cet objectif.

Le SEO, une stratégie de référencement boostée pour accroître la visibilité d’un site web

Le référencement naturel, plus communément appelé SEO ou Search Engine Optimization, se trouve parmi les techniques les plus utilisées pour accroître la visibilité d’un site et générer du trafic. Cette stratégie est aussi appelée « référencement gratuit » parce qu’elle ne requiert pas l’achat d’espaces publicitaires pour avoir de la visibilité. En revanche, une bonne compréhension de l’algorithme des robots des moteurs de recherche est nécessaire.

Pour mieux positionner votre site sur la SERP (Search Engine Result Page), le SEO fait appel à un ensemble de pratiques bien étudiées. Parmi ces dernières, on compte l’utilisation de mots-clés pertinents. Il faut cibler particulièrement les termes susceptibles d’être recherchés par les internautes et les intégrer dans le contenu d’une page web. Celle-ci sera ainsi plus facilement trouvable. Les stratégies SEO incluent aussi l’optimisation de la structure d’un site, notamment la hiérarchisation des contenus, l’ajout d’un titre principal, de sous-titres et de paragraphes bien clairs. Un bon système de netlinking favorise également la notoriété de votre site et son indexation par les robots des moteurs de recherche.

Comment fonctionne l’audit SEO ?

L’audit SEO consiste à analyser les performances d’un site web en matière de référencement. Il sert à comprendre les points forts et les points faibles de la stratégie appliquée. De cette manière, il est possible de définir précisément les améliorations à apporter afin de mieux positionner le site sur les SERP. L’audit SEO est composé de deux grands axes : l’analyse on-site et l’analyse off-site.

L’audit SEO on-site

L’audit SEO on-site est un examen interne de la structure générale du site web. Il se divise en deux parties : l’audit on-page et l’audit technique. La partie on-page consiste à analyser le contenu visible tel que la qualité rédactionnelle, les méta-descriptions, les titres, les sous-titres, les balises ALT, les URL et autres. À côté, la partie technique nécessite souvent l’intervention d’un développeur web puisqu’il s’agit de vérifier l’accessibilité et l’indexabilité du site par les robots de Google. On y étudie notamment la vitesse de chargement des pages, l’expérience utilisateur, l’ergonomie, le maillage interne, les liens de redirection et surtout les fichiers robots.txt et sitemap.xml.

L’audit SEO off-site

L’audit SEO off-site ou off-page est une étude de l’environnement externe mais qui reste relatif au site web. On cherche principalement les axes d’amélioration de la stratégie de netlinking. Il s’agit de faire un état des lieux des liens externes, appelés backlinks, et de la qualité des plateformes sur lesquels ils sont posés. Les backlinks servent à rediriger le trafic vers le site web. Ce dernier gagnera ainsi en popularité aux yeux de robots de Google et remplira d’autant plus les critères d’indexation.

L’importance de l’audit SEO

Il est à noter que la majorité des internautes ne consultent que la première page de résultats des moteurs de recherche. Voilà pourquoi il est primordial pour votre site de s’y placer. Votre absence sur le web peut vous faire perdre des clients potentiels et faire baisser les chiffres de vente de votre entreprise.

Beaucoup de facteurs peuvent entraver l’indexation d’un site web par les robots des moteurs de recherche. Par exemple, il peut s’agir d’une erreur dans le code du site, d’un mauvais choix de mots-clés, d’un contenu plagié ou de la présence de liens morts ou toxiques. Il est donc très important d‘effectuer un audit SEO pour déceler l’intégralité des points d’amélioration et mettre en place les solutions appropriées.

L’audit SEO permet aussi de consolider les stratégies déjà efficaces. Le but est de rester compétitif en optimisant constamment le positionnement du site sur la SERP. Être mieux classé que les concurrents est un avantage précieux sur le web. Le trafic qui était auparavant dirigé vers leurs sites sera de plus en plus orienté vers le vôtre.

Les bons moments pour faire un audit SEO

Tous les moments sont bons pour réaliser l’audit SEO d’une plateforme sur internet. Tout au long de la durée de vie d’un site web, cette analyse permet de surveiller les baisses de performance et, le cas échéant, d’y remédier.

Durant la phase de création d’un site web

Dès la création du site, il est recommandé de réaliser un audit SEO. Malheureusement, de nombreux commerçants préfèrent sauter cette étape. Certes, le site sera bien en ligne. Mais celui-ci sera difficilement, voire pas du tout, trouvable sur les SERP et n’aura donc que peu d’intérêt. L’idéal est de définir en amont les objectifs à atteindre et la stratégie de référencement à adopter. Ainsi, vous partirez sur des bases solides dès la mise en ligne du site web.

Pendant la refonte d’un site web

Plusieurs raisons peuvent pousser à faire la refonte d’un site, notamment la migration d’hébergeur, l’intégration d’une nouvelle fonctionnalité, la mise à jour graphique ou le changement d’activité. Durant le procédé, il arrive qu’un site déjà bien référencé perde son positionnement. À titre d’exemple, le développeur peut, par inadvertance, désautoriser l’accès des robots de Google à certaines pages du site. Cela empêche leur indexation. Dans le cas d’un changement d’activité, les mots-clés sur lesquels le site se positionnait auparavant ne seront plus pertinents. L’audit SEO permet de réajuster la stratégie de référencement suivant les nouveaux objectifs et ainsi maintenir la visibilité du site.

Après un échec de référencement

Les entreprises qui n’ont pas fait un audit SEO durant la phase de création rencontrent inévitablement un échec de référencement. Même plusieurs semaines ou mois après la mise en ligne, aucun trafic conséquent ne sera dirigé vers le site si la stratégie de référencement n’a pas été bien élaborée. Pour corriger cette erreur, la réalisation d’un audit SEO est la meilleure solution.

Suite à une baisse de positionnement non expliquée

Il ne faut surtout pas croire qu’une fois qu’un site est placé en première position des SERP, il y restera indéfiniment. L’algorithme utilisé par les robots des moteurs de recherche est mis à jour fréquemment. Les critères d’indexabilité changent en même temps. Il faut tout le temps rester à l’affût des actualités. Si aucune veille SEO n’est effectuée, le site perdra petit à petit sa popularité. La baisse du trafic organique peut être confuse à première vue. L’audit SEO permet de connaître les raisons pour lesquelles c’est arrivé.

L’arrivée de nouveaux concurrents représente aussi un risque de chute non négligeable. Une analyse concurrentielle doit être effectuée pour ne pas céder la position du site aux nouveaux venus et ainsi rester dans la compétition.

Faire un audit SEO : quelles sont les étapes essentielles ?

Comme déjà expliqué en haut, l’audit SEO comprend les analyses on-site et off-site. Ces deux parties peuvent encore être décortiquées en diverses sous-catégories. Chacune d’entre elles traite un aspect essentiel du référencement naturel.

L’analyse des mots-clés

Cette étape consiste à choisir les mots-clés sur lesquels le site a plus de chances d’être bien positionné sur les SERP. En premier lieu, il faut mettre en place le mot-clé principal qui définit l’activité générale de l’entreprise (par exemple : vente d’articles de décoration). Cependant, les sites les plus anciens et populaires occupent déjà les premières pages de résultats quand les internautes recherchent ces mots-clés. Face à cela, l’intégration des mots-clés de longue traîne est nécessaire. Il s’agit d’un ensemble de termes qui sert à préciser davantage l’activité générale et à se démarquer des concurrents. Le but est de mettre en avant les spécificités de la prestation (exemple : vente d’articles de décoration de noël, articles de décoration d’anniversaire, articles de décoration à petit prix, etc.). Google prend également en compte l’endroit où une requête a été effectuée afin de proposer des résultats précis. Ainsi, l’ajout d’une localité dans les mots-clés permet de bien se positionner (exemple : articles de décoration à Paris).

L’analyse de la concurrence

L’importance de l’audit concurrentiel dans une stratégie de référencement est souvent sous-estimée. Cette étape consiste à étudier les forces et les faiblesses des concurrents. Commencez par taper vos mots-clés sur Google et identifiez les sites qui sont mieux placés que le vôtre. De la même manière que vous analysez votre propre site, vous passerez les leurs au crible. La méthode la plus connue s’appelle le Content Gap Analysis, un anglicisme signifiant « analyse des écarts de contenu ». Il s’agit d’identifier les mots-clés les plus efficaces choisis par les adversaires afin de les réutiliser. Si vous avez déjà le même mot-clé, l’analyse des écarts sert à comprendre ce que les contenus des autres sites ont de plus pour qu’ils soient mieux placés. Les informations recueillies serviront ensuite à améliorer votre campagne de référencement.

L’analyse technique

C’est l’étape où on recherche et répare tous les soucis techniques qui bloquent le référencement du site. Il faut d’abord vérifier que toutes les pages sont bien indexées. Dans le fichier robots.txt, cherchez et modifiez la commande « disallow ». Cette dernière empêche les robots de Google d’explorer et d’étiqueter le contenu de la page. Il faut ensuite s’assurer de la présence du fichier sitemap.xml, qui contient la liste complète des pages du site et facilite la navigation pour les robots de Google.

L’audit technique détecte également la présence de liens morts ou cassés, laquelle est fortement pénalisée par les moteurs de recherche. Pour éviter cette pénalisation, il faut impérativement réparer liens de redirection vers les pages d’erreur : 404, 302, 301, etc.

L’analyse de l’expérience utilisateur

L’expérience utilisateur concerne le confort ressenti par l’internaute quand il navigue sur une plateforme. Elle fait partie des critères pris en compte par Google pour indexer le site en question. Pour la jauger, on observe le temps moyen passé par les visiteurs sur le site. Plus il est élevé, plus on peut déduire que l’expérience utilisateur est positive. Il faut aussi faire attention aux pages de sortie, c’est-à-dire les dernières pages ouvertes avant que l’internaute quitte le site. L’audit SEO permet d’identifier les pages sur lesquelles les pourcentages sont anormaux et d’effectuer les modifications nécessaires pour les faire baisser. Les causes fréquentes d’un taux de sortie élevé sont les contenus de mauvaise qualité ou insatisfaisants ainsi que la lenteur du chargement de la page.

L’analyse des backlinks

Contrairement aux idées reçues, avoir beaucoup de backlinks n’est pas forcément un avantage pour un site web. Il existe effectivement des liens entrants dits toxiques qui représentent un blocage pour le référencement. L’audit des backlinks sert à différencier les liens positifs des négatifs et à supprimer ces derniers. À titre d’exemple, les backlinks toxiques se trouvent souvent sur un site non indexé, pénalisé ou non autoritaire, dans un blog qui n’a rien à voir avec votre activité ou sur une plateforme d’une autre langue.

Il est aussi possible d’auditer les backlinks d’un site concurrent. En observant le résultat, vous pourrez trouver de nouvelles opportunités pour acquérir plus de liens pointant vers votre site. Pistez notamment les sites de blog ayant pour thème votre activité ou encore les partenaires qui proposent des backlinks fiables.

Bien évidemment, cette liste des étapes essentielles d’un audit SEO n’est pas exhaustive et peut varier en fonction des objectifs de chaque entreprise.

Les outils nécessaires pour réaliser un audit SEO

De nombreux outils permettant de réaliser un audit SEO sont disponibles sur internet. Plusieurs d’entre eux sont même recommandés ou ont été développés par Google. Certains outils sont totalement gratuits tandis que d’autres ne le sont que partiellement. Les outils payants offrent des fonctionnalités plus poussées et permettent d‘effectuer un audit beaucoup plus détaillé par rapport aux outils gratuits.

Parmi les outils les plus utilisés pour auditer un site web, on trouve Google Keyword Planner, Google Search Console, Google Analytics, Google Tag Assistant, PageSpeed Insights, Ahrefs, SEMrush, Screaming Frog, Lighthouse, Botify, Pingdom, Yooda Insights, Majestic SEO, Web Developer Toolbar et GTMetrix.

Toutefois, la maîtrise des logiciels et la compréhension du fonctionnement des robots Google ne sont pas donnés à tout le monde. Confier l’audit SEO à une agence spécialisée dans le marketing digital est donc la solution idéale pour booster sa visibilité web.

Vous avez aimé cet article ?
Partagez-le avec vos collègues ou amis :

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Formulaire de contact

Remplissez le formulaire ci-dessous et nous vous répondrons au plus vite.

articles similaires

Un projet en tête ?

C’est le bon moment pour nous contacter !